mercredi 15 octobre 2014

(10) Mon voyage en Afrique avec la Fédération canadienne des municipalités

Lundi matin, 6 octobre, nous restons à l’hôtel. Je vous avoue que je suis plus qu’heureuse d’avoir encore un peu de temps pour reprendre mon souffle ici à Ouagadougou. 

L'atelier de systématisation débute

Je déjeune légèrement avec mes collègues, puis je regagne ma chambre aussitôt le repas terminé. Avant de quitter pour l’atelier de systématisation, je prends encore un potage aux légumes. J’ai bien fait, car mon estomac ne pouvait pas supporter l’ensemble du menu offert à notre arrivée à l’AMBF,  l’Association des municipalités du Burkina Faso qui est l’hôte de l’atelier. C’est l’équivalent de notre Fédération canadienne des municipalités.   


Discours d’ouverture et remise de cadeaux

Le président de l’AMBF, son secrétaire générale, un représentant de l’ambassade du Canada au Burkina Faso, ainsi que moi-même, menons la cérémonie d’ouverture protocolaire. Je livre un autre discours, puis je remets de petits cadeaux de notre belle ville Gatineau au président en signe de remerciement pour son chaleureux accueil.

Les ateliers vont bon train

Pascal, Édith et Michel continuent le travail avec les maires et les autres participants. 



















Deux Gravol et un petit dodo

Malheureusement, un peu plus tard, je dois retourner à l’hôtel avec Édith pour soigner mon estomac qui ne va guère mieux. La solution : deux Gravol avalés et un dodo pour le reste de l’après-midi. 

Le soir venu, souper frugal à l’hôtel pour ménager mon système digestif. À table, Pascal en profite pour nous mettre à jour sur le travail accompli en atelier aujourd’hui et sur l’ordre du jour pour le lendemain.

Plus tard, je rédige un autre article pour mon blogue et je me couche. 
Demain, le départ se fait à 7 h 30, bonne nuit ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire