mercredi 15 octobre 2014

(9) Mon voyage en Afrique avec la Fédération canadienne des municipalités

Aujourd’hui dimanche 5 octobre 2014, tout est fermé ou presque, nous sommes en congé.

J’en profite pour faire la grasse matinée et reprendre mon retard avec mon blog et mes courriels. J’ai l’estomac fragile, je prends donc juste une soupe aux légumes pour dîner.









Le Centre culturel des artisanes

Pendant que Édith rencontre certaines personnes pour des projets, Aglaé et moi allons visiter le centre culturel où les artistes locaux exposent leurs œuvres.


C’est un endroit bien décoré avec des gros arbres, des trottoirs et des cases pour les artistes. Nous pouvons acheter des toiles peintes faite de batik, ou encore un collage avec de la ficelle, des sculptures sur bois d’ébène, cuivre ou bronze et des bijoux. Les artisanes n’y sont pas aujourd’hui, mais habituellement elles y vendent des tissus pour faire des boubous, des foulards et même des costumes prêts à porter. 




Si vous trouvez un bon tailleur...

Le tailleur occupe une place importante dans la société africaine, il fabrique une grande partie des vêtements portés par les Maliens et les Burkinabè. 

« Si vous trouvez un bon tailleur, il faut le garder! », comme dirait notre amie Aglaé.






Des Québécois en Afrique

La journée se déroule sans surprise, nous soupons au restaurant, pizza et un sorbet aux fruits exotiques. Résident du Burkina Faso depuis plus de 20 ans, le propriétaire français du restaurant connaît très bien notre coin du monde puisque sa fille habite Montréal. Je suis étonnée de rencontrer autant de gens qui habitaient Gatineau et le Québec avant de choisir l’Afrique comme nouvelle résidence.


Une très belle soirée pour notre équipe, demain le boulot recommence. Je suis au lit tôt, j’espère que demain ma digestion sera revenue à la normale.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire